C’est quand, le retour à l’école ?

73

On me pose souvent la question d’un prochain retour à l’école.


« quand est-ce qu’ils reprennent l’école »
« quand vont-ils être scolariser »
« t’as pas peur, en ne les scolarisant pas , d’avoir un soucis de sociabilisation? »

Ces  questions, cela fait un an, que je les entends. Pour lesquelles, j’aurai pu avoir des réponses avec  des versions différentes. 

 « c’est prévu » ou « bientôt ».
  » quand ils seront prêts ».
 « mais tu sais, il s’est passé ça et ça à l’école et Arthur a besoin de temps pour sa dysphasie. 
« mais tu sais, ils travaillent, nous faisons ça, et ça et ça… 

Et tant d’autres réponses qui couperaient court au débat.Car je sais sur ce point, que je peux argumenter, expliquer, préciser, justifier, parlementer, et même vociférer
Sans que cela change quoique ce soit.
Beaucoup  de questions, car « on » ne comprend pas notre choix.
Et parfois, « on » ne va pas entendre le pourquoi .
« On » pense avoir compris, que nous mettions la scolarité de nos enfants en danger.
Qu’ils ne feront rien de leurs vies. Et que nous sommes inconscients.

En réalité, mes enfants découvrent, s’épanouissent, jouent, et travaillent tous les jours ou presque. Même si nous sommes parfois plus souvent en « unschooling » en ce moment.
Parce que c’est la fin de l’année. Parce qu’il y a d’autres moyens d’apprendre.
Parce que la vie n’est pas  figée sur telle ou telle méthode .

Nos journées peuvent parfois être monotones, surtout quand il pleut. Et si souvent les derniers mois. Et parfois si active devant leur soif d’apprendre où l’on passe du temps à faire telle à explorer leurs besoins.
Mais il y a un temps déterminé pour chaque chose. Nous ne faisons jamais la même activité.
Nous n’apprenons jamais de façon répétitive.
Je m’adapte à eux, comme ils s’adaptent à moi, avec mon humeur, ma fatigue et ma grossesse.

Côté sociabilisation, je crois que l’on peut dire, qu’elle est acquise et qu’ils ne sont pas associable. Le fait de faire du sport, que cela soit avec le basket, qui développe l’esprit d’équipe, ou encore le Judo, la confiance en soi. Les copains sont là et existent bien. Nul besoin de passer son temps avec ou de passer du temps avec des enfants que l’on aime pas. Ils voient des adultes, parlent avec des commerçants, et vivent leur apprentissage de la vie en société.
Sont ils sauvages? Non
Sont ils associables? Bien sur que non…

Personne ne peut savoir, si l’instruction que NOUS avons choisi, est la bonne solution.
Mais NOUS, Parents,  pensons que ce choix est bon pour eux.

Personne ne peut juger, sans se poser de questions sur le « pourquoi » de ce choix.
Et entendre de façon ouverte, sans jugement aucun, ni a priori, nos arguments, nos explications,
leur histoire avec la scolarisation l’an dernier et l’école …

Personne ne peut nous dire, ce qui est mieux pour eux sans savoir. Les petites phrases de « tous les enfants ont des soucis à l’école, et pourtant ils continuent « . Ne peuvent  lever les doutes que nous avons sur l’école de notre village ou les écoles du secteur.

Aujourd’hui, les maux ont laissé place à des sourires, des rires, mais plus à la fatigue, les maladies, ou encore les blessures et autres traumatismes qu’ils ont vécu.
Les plaies sont pansées, leurs petits coeurs apaisés,  et notre vie tranquillisée parce-que :

Nous sommes en instruction en famille

Il faut encore expliquer  ce que cela signifie à ceux qui ne veulent pas entendre, à ceux qui ont l’image d’enfants qui n’apprennent rien, qui ne travaillent pas.
Comme si être cloué à un bureau ne pouvait être que la solution ultime pour APPRENDRE.

Alors je réponds simplement :

« les enfants  apprennent, comme tous les autres enfants.
Ils sont heureux, merci ! »

Et pour suivre notre instruction en famille, 
c’est par là-bas:

http://www.notreiefauquotidien.com/
http://www.notreiefauquotidien.com/
1 commentaire
  1. Jose Original Remix dit

    Tres bon résumé. Mes enfznts sont a l ecole j'ai longuement hesite pour l ief mais j'ai choisi l ecole pour ne pas tt le temps les avoir car trrs seule icic et peu de gens en ief. Et je crois aussi que je met bcp la pression. J'aurai peur de rater en fait, de pas faire assez de choses. Et puis pour moi c est aussi un lus gros budget l ief. Rien qu en voiture deja pour rencontrer d autres non sco c est pas evident. Bravo pour votre choix en ts cas

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour l'amélioration de votre expérience. En continuant votre navigation, vous acceptez leurs utilisations. Ok Consulter

Vie privée et Cookies!