6 mois sans toi …

756

Il y a 6 mois, tu étais encore dans mon ventre, j’étais en salle de naissance. Ton petit coeur ne battait déjà plus, nous allions toi et moi vivre une épreuve terrible, orchestrée par des médecins qui n’ont jamais vu plus loin que leur « protocole ».

Il y a 6 mois, je pensais mourir avec toi. Je croyais que je n’aurais jamais la force de me relever, d’ouvrir les yeux le matin, de sortir du lit, de marcher, de recommencer à vivre.

Il y a 6 mois, je suis morte avec toi !

Depuis 6 mois, il ne se passe pas un jour sans que les larmes ne coulent. Sans qu’un sourire s’efface, sans que la tristesse m’envahisse. Les « bons » jours sont si rares que je les compte sur les doigts d’une seule main.

Depuis 6 mois, on m’invite à regarder ce que j’ai déjà, à être reconnaissante d’avoir cette belle fratrie que j’ai créé. Que je sois « heureuse » d’avoir mes 3 enfants . Alors que moi, je ne veux que toi pour compléter le mot FAMILLE.

Depuis 6 mois, on me dit que j’ai « 3 beaux enfants », comme si toi mon petit 4ème, tu n’avais jamais existé. Comme s’il ne fallait jamais te compter. Non, j’ai 4 « beaux enfants », et rien ne pourra t’effacer.

Depuis 6 mois, j’apprends à vivre pour toi, à rêver et à faire rêver cette si jolie fratrie, où il ne manque que toi.

Je n’ai pas trouvé la force de pardonner.

Pardonner à ce médecin trop pressé de partir en vacances, le jeudi avant que ton coeur ne cesse de battre. Celle là même qui mettait sur une ordonnance « baisse des mouvements foetaux » et qui n’a rien fait ! je lui en veux tellement de ne même pas avoir fait des excuses ou pris le temps de prendre des nouvelles. Elle s’est occupée de nous, et en ne rien faisant t’as laissé partir…

Comment pardonner alors que l’on a payé le prix fort ?!

Pardonner à cette personne à la tignasse d’or, qui ne mérite pas le titre de MÉDECIN, pour nous avoir imposé à toi et moi, cet accouchement voie basse si violent. Alors que nous avions dit « non » ! Alors qu’une césarienne était programmée.

Qui s’est caché derrière un « protocole », sans se soucier des risques, qu’elle disait « maîtrisés ». Où est-elle aujourd’hui? Pense-t-elle à mon utérus qu’elle a sacrifié, juste par défi, juste pour avoir raison, juste pour avoir le dernier mot?

Je ne pardonne pas non plus à l’équipe, qui du plus haut au plus bas échelon, n’a jamais dit « oh les ga, on arrête là ». Cela ne t’aurait pas fait vivre, mais cela m’aurait éviter de grandes souffrances physiques . Comment vivre, en sachant ce qu’ils ont fait à ton petit corps sans vie, et au mien meurtri aujourd’hui?

Je ne pardonne pas à ceux qui nous ont ignoré tout l’été, ou une partie de l’année, juste parce que le malheur fait peur. Comme si la peste et le choléra s’abattait sur nous.

Mais le deuil n’est pas contagieux. Le deuil fait parti de la vie.

Je ne pardonne pas aux membres de ma proche famille, qui nous ont lâchement laissé tomber avant, et après. Je ne pardonne pas la solitude qu’ils ont laissé. Ni les paroles prononcées. Ni ce qu’ils ont fait vivre à mes enfants, obligé de regarder tous les gestes de soins, tous mes pleurs, ou hurlements, toute la douleur de leurs parents .

Je ne me pardonne pas, de ne pas avoir pu mener à bien ta grossesse, et te faire vivre, alors que j’étais arrivée presque au but .

Je ne me pardonne pas de ne pas savoir exactement, quand ton petit coeur à cessé de battre. Parce que j’aurai pu mettre une heure exacte au moment où le mien s’est brisé.

6 mois sans toi, mon bel Augustin, mon Étoile qui brille, mon 4 ème pour la vie.

Une demi année, que je suis morte avec toi, mais que je respire pour toi, en imaginant ton odeur, ta douceur, tes sourires, et la vie que nous aurions dû avoir avec toi.

Une demi année, que tu me manques mon amour, et que chaque jour qui passe, me rapproche de toi.



Même sujet, ou presque...
12 commentaires
  1. Nounou Tri'bout dit

    Cette petite étoile veille sur vous et brillera toujours dans votre coeur
    ❤🧡💛💚💙💜

    1. Céline de LittleBig Maman dit

      une très belle étoile, qui veille sur nous…

  2. Audrey dit

    Je ne sais trouver les mots car je n’en pense pas qu’ils y en aient pour apaiser et comprendre ta douleur, votre douleur…
    mais par contre je ne comprendrais jamais ce corps médical qui parfois se prend « pour dieu » à tout savoir mieux que tout le monde au détriment de la santé de leur patient. Leur fierté, leur ego de n’en pas écouter la PErSONNE face eux. Je suis en colère pour toi, pour ce qu’ils t’ont fait endurer, ce que ta famille a dû subir… risquer de perdre sa maman et sa femme en plus de leur petit frère et son bébé mais bon sang 🙁
    À côté de cela je ne vois que du courage en toi pour avoir continuer ton combat, n’avoir rien lâcher même si cela est dur (enfin c’est ce que j’ai pu ressentir dans tes posts) même si tu te sentais au plus bas l’amour de ta famille, l’amour de ta petite étoile à sur te mettre debout pour commencer cette nouvelle page qui ne se fera jamais sans ton petit Augustin car il fait partie de ta belle famille

    😘😘😘😘

    1. Céline de LittleBig Maman dit

      ah le corps médical, un grand poème, surtout celui de l’hôpital Pellegrin à Bordeaux…
      Ils ont fait preuve de tellement d’arrogance pour nous…
      Mais notre étoile brille …

  3. Maminechat dit

    C’est difficile à lire, alors à vivre, ça doit être terrible.
    Pas facile de faire vivre ces bébés trop tôt disparus aux yeux de la famille.
    Je pense souvent à ton histoire qui m’a beaucoup touché.

    1. Céline de LittleBig Maman dit

      Oh Maminechat, c’est difficile, mais la vie continue, j’essaie, j’apprends, et j’avance… mais comme c’est dur sans lui!

  4. Karine dit

    Je n’ose imaginer quel courage il t’aura fallut pour coucher ces mots sur le papier/écran…
    Je ne vais pas te dire que je comprends ou que je compatis, chaque douleur, chaque histoire est différente… mais, je vais tout de même te souhaiter une chose: que tu arrives à pardonner: toi en premier (même si j’imagine volontiers que ça sera l’étape la plus dure!) et les médecins en second… Oh! pas pour eux… au fond ils ne le méritent pas ton pardon, mais je te souhaite d’arriver à (te) pardonner pour que ta souffrance quotidienne soit un peu moins oppressante…

    1. Céline de LittleBig Maman dit

      c’est compliqué mais peut être qu’un jour, je me pardonnerais… merci pour ton commentaire. Curieusement, c’est plus facile pour moi d’écrire, que d’en parler…

  5. Lucie dit

    Votre petit bonhomme veille sur vous de là haut.

    1. Céline de LittleBig Maman dit

      oui, une vraie petite étoile, merci Lucie

  6. Pomme dit

    « Ajouter de la vie aux jours lorsqu’on ne peux plus ajouter de jours à la vie » (Pr Jean Bernard, médecin hématologiste). Je partage avec vous cette phrase lue sur le site de l’association SPAMA parce qu’elle me porte, elle me nourrit, elle m’étaye, elle me remet dans la vie quant je suis perdue dans mon chagrin de maman. Peut-être vous fera t-elle un peu de bien aussi…Avec tout mon amour pour nos invisibles si présents. Bien à vous.

    1. Céline de LittleBig Maman dit

      une bien belle citation …

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.