Je lis : à toute épreuve de Harlan COBEN

191

J’ai découvert mon
premier HARLAN COBEN à la maternité, il y a 4 ans avec Faute de preuves.  J’avoue
être assez difficile en matière de Polar ou d’intrigues policières et j’étais
septique, mais…
J’aime son style,
simple et direct . J’aime ses intrigues bien ficelées. J’aime la rapidité avec
laquelle on peut lire ses histoires, et rentrer dans la psychologie des
personnages. S’attacher ou détester les personnages .
Outre ses romans à
succès, que j’affectionne,  Harlan Coben
a été adapté au cinéma avec Ne le dis à
personne
de Guillaume Canet. Et dernièrement à la télévision , son roman
 Une
chance de Trop
, avec Alexandra Lamy. Deux adaptations réussies.
Je trouve qu’il est
intéressant à lire, et qu’il possède une qualité qui fait de lui un vrai  spécialiste des romans  sur la plage, les pieds dans l’eau, ou à
l’ombre d’un  figuier, allongé sur un
hamac ou dans le métro… 
On prend le livre,
on l’ouvre, on commence à lire, et on se plonge dans l’histoire où que l’on
soit.

J’ai pris A toutes épreuve,  sur une aire d’autoroute. Il m’a fait de
l’œil. Je n’avais pas vu qu’il s’agissait du 3 ème opus, des enquêtes de Mickey
Bolitar. Mais, cela ne m’a posé aucun problème. Les flash back suffisent à
suivre l’intrigue. Et le personnage est attachant.
Voici le résumé du
dos de couverture (complet) :
Parfois, Mickey aimerait bien être un lycéen comme
les autres. Être accepté par les membres de son équipe de basket, traîner avec
ses amis, sortir avec la belle Rachel… Mais Mickey est une Bolitar, et avec le
nom, vont les responsabilités.

Celle d’élucider une série de disparitions qui
ébranlent son lycée. Celle d’aider ce Jared que son amie Ema n’a  jamais rencontré, mais dont elle se sent déjà
si proche sur la Toile, et qui s’est volatilisé. Celle, enfin de percer le
mystère autour de la mort de son père.

Oui Mickey est bien un Bolitar et , comme son oncle
Myron, il va devoir apprendre le prix de la vérité.

Les amis de
Mickey  ont chacun une personnalité propre. Gothique, intello, ou reine de beauté pourront se retrouver. Mickey fait le
lien entre eux, et ressemble à un jeune homme « comme les autres ». 
Les petits détails
sur le basket, rendent sa vie d’adolescent, un peu plus réaliste . Une vie à
l’américaine bien sur, avec le sport intégré à la scolarité etc…
L’histoire du décès
de son père, ou de la « détox » de sa mère, permet de se projeter, sur
la dérive d’une famille post drame, et s’intègrent  dans l’intrigue principale.

En bref,  ce roman 
permet de passer un bon moment avec une intrigue, sans prise de tête. 

*** Je viens de terminer Tu me manques, dont je reparle bientôt… ***

Page Facebook de l’auteur: https://www.facebook.com/HarlanCobenFrance/?fref=nf

Site web: http://www.harlan-coben.fr






Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour l'amélioration de votre expérience. En continuant votre navigation, vous acceptez leurs utilisations. Ok Consulter

Vie privée et Cookies!
%d blogueurs aiment cette page :