Le jour où, j’ai décidé de combattre les violences obstétricales à mon échelle

696

S ‘il y a bien un sujet qui me touche, c’est le sujet sur les  violences obstétricales.
Victime durant ma quête d’un enfant, et victime pour la perte de mon Augustin, j’ai décidé d’en parler, pour briser ce tabou, à ma petite échelle.
 
J’ai reçu 222 témoignages de femmes, ayant partagé leurs violences. Ayant mis des mots sur leurs maux.
222 FEMMES,  ce n’est pas rien. 
Et combien de femmes, n’arrivent pas à en parler, et restent enfermer avec cette douleur sourde?

J’avoue, que je ne suis pas assez forte encore pour combattre à 100% , et m’engager dans ce combat à 10 000% . Mais doucement et sûrement,  je vais m’y engager.

Forte de ces témoignages et de la confiance de ces femmes de partager en commentaire, en MP, par mail. J’ai décidé de créer pour commencer un Groupe Facebook, que l’on peut retrouver ICI ,  pour que l’on puisse en parler  librement, témoigner, partager, s’épauler, en toute bienveillance et empathie.

J’ai créé ce groupe le 15  octobre dernier, et il m’aura fallu tout ce temps pour prendre mon courage à deux mains, et enfin le partager. Blog, et Page arrivent aussi…

J’ai décidé de combattre les violences obstétricales à mon échelle.
Ce n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan, mais goutte après goutte …

Le groupe est par là : Violences obstétricales: en parler librement

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

2 commentaires
  1. Coralie dit

    J’ai lu ton histoire qui m’a déchiré le cœur…C’est une terrible épreuve que tu as traversé.
    Beaucoup trop de femmes vivent des violences obstétricales, mais c’est banalisé, passe sous silence. Une amie proche a vécu des violences obstétricales pour la naissance de son fils, dans une petite maternité qui a fermé depuis. Elle est abîmée depuis, physiquement et moralement…
    Courage pour ton combat!

    1. Céline de LittleBigMaman dit

      merci Coralie pour ton message. Oui mon histoire est difficile, et comme je comprends ton amie. C’est tellement particulier à vivre et dur pour se reconstruire…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour l'amélioration de votre expérience. En continuant votre navigation, vous acceptez leurs utilisations. Ok Consulter

Vie privée et Cookies!
%d blogueurs aiment cette page :