Un mois dans la maison du bonheur

1 148

Cela fait un mois que l’on a posé nos premiers cartons, dans notre nouvelle maison, et une semaine que l’on a laissé définitivement la maison girondine, avec les larmes et mauvais souvenirs qui vont avec.

Je n’ai aucun regrets.

Je n’ai jamais pu me faire à ce petit coin au bord de l’Estuaire. Trop de vilaines choses, comme l’école, les conflits avec les chiens des voisins, et dernièrement le vol de mon vélo dont je parlais ici

Déménager et tout re-commencer pour débuter une nouvelle vie !

Déménager, trier , amorcer le changement.

J’arrive à bout des cartons. A bout du tri aussi de toutes ces choses que l’on accumule, de toutes ces choses inutiles dont je n’ai plus besoin.

Mais j’ai encore trop de superflus.

J’ai besoin de moins.

J’ai besoin de mieux.

Alors je fais du tri, beaucoup de tri. De mes livres à mes meubles, des jouets des enfants, aux vêtements.

Tout y passe, et tout va y passer, avec pour objectif donner toutes les semaines à la Croix Rouge . J’ai presque envie de mettre en application tous les conseils de Marie Khondo . Mais je ne suis pas minimaliste, au contraire, je suis attachée à beaucoup de choses encore…

D’ailleurs si toi aussi tu veux découvrir sa méthode, j’ai le premier que j’ai lu il y a deux ans. Et j’ai aussi vu sa série sur Netflix.

Je suis vraiment à deux doigts de tout virer, et vivre comme ma copine de 3 x rien…

Déménager dans plus petit

Curieusement, on réduit encore les m2 de notre espace, avec une maison encore plus petite…

Est-ce dramatique?

Non, au contraire, croyez moi, ce n’est que du bonheur. Enfin quand les cartons de la cuisine auront disparu de mon salon…

Je me suis rendue compte en passant de 207 m2 à 85 m2 il y a trois ans, et la même chose en perdant quasi dix m2 encore, que les grands espaces, les grandes maisons, c’est bien sur les photo Instagram d’influence lifestyle. Moi j’aime d’amour les petits espaces que l’on peut rendre cosy avec tellement peu…

Moins mais mieux !

On aménage comme nous le voulons ou comme nous le voudrons dans les années qui viennent, en commençant par notre cuisine dont je reparle vite…

L’adage, « mieux un petit chez soi, qu’un grand chez les autres », prend tout son sens, quand on est pas limité aux couleurs des murs ou que l’on peut changer tout ce que l’on veut, et même rêver à une future terrasse.

Déménager, se poser, et profiter du jardin.

On gagne tellement en extérieur…

J’imagine déjà notre jardin, le potager, nos fruitiers, notre vie plus saine, plus « green », notre vie encore plus proche de la nature…

C’est la maison de famille, de notre famille. Un peu biscornue, un peu vieillote, un peu à rénover. Et finalement, elle est un peu comme moi, depuis la perte de mon Augustin, à re-construire

C’est la maison de famille, où les souvenirs ne pèsent pas trop lourds, où ils sont à créer, où l’avenir s’écrit…

♥♥♥

N’hésite pas à commenter ou à partager ton avis !

♥ Tu peux aussi me suivre sur Instagram et sur ma Page Facebook

5 commentaires
  1. Louisèle dit

    coucou c’est mumu 🙂 vous avez acheté du coup? vous êtes partis ou?

    1. Céline de LittleBigMaman dit

      Dans le Tarn et Garonne à côté de chez ma mère mais l homme bosse toujours en Aquitaine et plus spécialement a Bordeaux.😉 je teste Le maman solo la semaine

  2. Céline dit

    Le jardin est immense ! Plein de belles choses dans cette maison 😉

    1. Céline de LittleBigMaman dit

      Merciiiii😉

  3. […] Un mois dans la maison du bonheur […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour l'amélioration de votre expérience. En continuant votre navigation, vous acceptez leurs utilisations. Ok Consulter

Vie privée et Cookies!
%d blogueurs aiment cette page :