Avoir un peu de féérie, contre les jours gris, pour ce Noël 2020

413

Les fêtes de fin d’année, s’articulent cette année autour d’une atmosphère particulière. On a envie de partager. On a envie de voir sa famille. On a envie de balayer les mois passés. On a envie d’arriver au bout de cette année 2020, pour chasser les confinements, l’impact de la maladie, et surtout faire jaillir de nouveaux souvenirs, de beaux souvenirs. Tout ça, en étant toujours entravés par les mesures contre la pandémie. Sans savoir réellement encore si on pourra fêter Noël presque « comme avant ».

Se mettre dans le « mood » de Noël en 2020.

Pour certains, cette année, l’esprit de Noël est arrivé avec le second confinement, de suite après la fin d’Halloween, quand les montres et des citrouilles se sont carapatés . A peine la soupe de Cornebidouille dévorée, on a sorti le sapin, accroché les boules, décoré la maison, et bu du chocolat chaud avec des sablés en forme de sapin, en regardant les films de Noël.

Pour d’autres, dont je fais partie, Noël c’est en décembre. Pas de décoration, pas de cloche qui tinte et encore moins de pull moche de Noël au mois de novembre . L‘esprit de Noël vient avec le premier jour du mois . Et d’un coup, sans savoir pourquoi, on voit le rouge et or, les paillettes partout, les rennes et les gros barbus se pointer dans la cheminée de mémé.

Une peu de féérie, contre les jours gris

Voilà, c’est décembre aujourd’hui, j’ai un sapin à décorer, acheté sur un coup de foudre de l’homme hier soir avec dix jours d’avance par rapport à notre tradition. J’ai un bonnet rouge et blanc sur ma tête pendant que j’écris cet article , mon café chaud dans ma tasse « quesido Pai Natal » (cadeau de ma belle soeur brésilienne), et immanquablement la magie de Noël vient me toucher, et m’emmène dans une douce folie féérie.

Si tu me suis sur le blog depuis longtemps, tu sais que je suis une Grinch, écrivant contre sur Noël certaines années. On y peut rien, je suis comme cela. Et je continuerai encore cette année à médire écrire sur certaines choses que je n’aime pas de Noël. Mais cette année, j’ai besoin d’étoiles, de magie et de féérie…

Promis, la magie est là cette année.

Elle toque à la porte, elle sonne « Petit Papa Noel » et elle tinte « douce nuit » . C’est délicieux ce sentiment. C’est chaud comme du chocolat, et bienveillant comme le petit biscuit de Noël.

C’est le premier jour de décembre, la course avant Noël, la dernière ligne droite avant la fin de cette année curieuse et douloureuse pour tous.

Qu’elle est belle, cette féérie qui manque à nos vies.

♥ ♥ ♥

♥ Qui m’aime, me suive sur Instagram ou sur ma Page Facebook

♥♥Cet article est le premier d’un série de chroniques sur Noël 2020 ♥♥

2 commentaires
  1. L' Atelier de Fee dit

    Joli article. Bisous pleins de feerie pour toi et ta famille.

    1. Céline de LittleBigMaman dit

      Merci pour toi aussi ❤️❤️❤️❤️

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour l'amélioration de votre expérience. En continuant votre navigation, vous acceptez leurs utilisations. Ok Consulter

Vie privée et Cookies!
%d blogueurs aiment cette page :