Bilan du 7ème mois post-op

779

Et voilà, déjà un mois d’écoulé . Déjà 7 mois que j’ai eu mon bypass. Aujourd’hui, c’était jour de pesée.

Un mois sans me peser : I do it !!!

Je suis fière de moi, j’ai réussi à ne pas me peser.

J’ai tenu pour la première fois de ma vie un mois entier. Et c’est un exploit ! Le projet balance ta balance est validée. Prochaine pesée pour le rendez vous avec le chirurgien d’ici trois semaine.

Bah alors t’as perdu combien?

Le bilan est donc d’une perte de 3 kg ce mois-ci.

Soit une perte de 35, 1 kg .

C’est énorme !!!

Je vais être honnête, à 100%, je m’attendais à mieux. Si, si, je m’attendais à au moins à 5 kg . Je me suis fixée dans ma tête (va savoir pourquoi), cet objectif à perdre : erreur fatale !

Moralement c’était la douche froide devant la balance. J’ai eu un réflexe que je n’avais pas eu depuis longtemps de me dire « faut que je me mette au régime ». Si, si, je te jure …

« Non mais t’es sérieuse » me dirait mon amie Agnès.

Genre, dans ma petite tête, c’est pas encore clair, que je suis bypassée, diabétique, et que j’ai eu un deuil qui m’a bouleversé. Je vais travailler la dessus avec la psy. J’ai un rendez vous le 20 décembre avec elle. Honnêtement, j’attends cela avec impatience. J’en ai vraiment besoin . J’ai un sacré trop plein d’émotions qui me submergent depuis quelques temps. Puis, depuis la perte de mon fils, Noël et tout le tralala qui va avec, est toujours une période compliquée. Alors on rajoute le premier Noël sans ma mère, et c’est l’explosion atomique …

Quels projets pour ce huitième mois qui vient?

Le mois dernier, j’avais plusieurs petits objectifs, et j’en ai réalisé 2 : ne pas me peser et faire du gainage. Du coup, voici les nouveaux du mois…

  • Aller à la piscine Je n’ai toujours pas été à la piscine. Je n’ai clairement plus de maillot qui me va. (L’excuse en bois) et du coup, va falloir que j’intègre cela dans ma routine sport. D’ailleurs à ce propos, j’ai attaqué cette semaine, le gainage . C’est vraiment fabuleux, car on fait tout travailler en faisant la planche. Mes cuissots et mes bébés abdos s’en souviennent. D’ailleurs j’ai découvert que j’en avais de vrais . Si, si je te jure !
  • Un peu plus de lâcher prise sur l’alimentation. C’est vraiment plus compliqué que prévu dans ma petite tête et surtout dans ma fourchette. Je contrôle absolument tout le poids de ce que je mange. Alors que je devrais manger à ma faim et non un poids précis. Actuellement je tourne autour des 125 g. Mais clairement, je ne peux pas manger plus, alors c’est la dead line que m’impose mon petit estomac. Je l’écoute, mais je contrôle quand même.
  • Manger plus doucement. Oui, parce que je mange clairement trop vite. Du coup, je ne mange pas assez. C’est un cercle vicieux. Je remets donc en route mes alarme de 30minutes pour les repas.
  • Diminuer le café et boire plus d’eau. J’ai (re)commencé à boire beaucoup trop de café. L’eau ne passe pas. J’ai encore une gène quand j’avale une gorgée de liquide, au niveau de la glotte C’est vraiment physique. Un peu comme une angine qui bloque, mais sans l’angine. Oui, je sais c’est chelou. Je bois donc un peu moins que mon litre et demi recommandé.
  • Manger plus de verdure. Bon avec parcimonie, parce que la rencontre entre mon estomac et de la salade verte se résume parfois, à un petit concert bruyant . Bah quoi, tu ne savais pas qu’un estomac pouvait chanter. C’est la particularité du By Pass. Il chante aussi fort que Pavarotti …
  • Et (re) balancer ma balance encore ce mois-ci …

Voilà, pour ce bilan du septième mois. Je vais le résumer par un c’est mitigé et compliqué. Parce que je vais quand même bien physiquement, et que malgré ce coup de mou et mon état psychologique, je vais bien mieux qu’il y a 7 mois. Alors je garde le sourire, je relève les bras, et je me motive pour le mois qui vient !

Et surtout :

Ne voyez pas cette opération comme de la simplicité ou de la facilité. Elle change le corps, mais aussi la vie d’une personne. Parfois ce sont des échecs, parfois des réussites. Et croyez-moi, même sept mois post-op rien n’est facile, rien n’est gagné. L’obésité est une maladie qui ne part pas d’un coup de baguette magique, et l’opération n’est pas faite de poudre de perlimpinpin …

♥ ♥ ♥

♥ Qui m’aime, me suive sur Instagram , sur ma Page Facebook et sur Tiktok

2 commentaires
  1. Elooodie Bernet dit

    Effectivement je te trouve hyper dur avec toi moi. Tu as à nouveau traversé une épreuve.
    Tu es hyper bienveillante sauf quand c’est pour toi. Bon j’avoue je suis pareille. Mais on mérite tellement mieux.

    Bravo pour ton chemin 🥰

    1. Céline de LittleBigMaman dit

      Tu as tellement raison . Bienveillante mais pas avec moi 😉 je vais travailler la dessus

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour l'amélioration de votre expérience. En continuant votre navigation, vous acceptez leurs utilisations. Ok Consulter

Vie privée et Cookies!
%d blogueurs aiment cette page :