Octobre Rose : Comment s’est passée ma toute première Mammo à 45 ans !

1 421

Et voilà, j’ai fait ma toute première mammographie. C’est un peu comme un passage obligé quand tu es quadra et plus. J’avais peur de cet examen. On dit souvent qu’il est douloureux. Mais en vrai, je m’étais faite une montagne d’un grain de sable.

Une mammo, oui, mais …

Je dois la faire depuis la fin de l’allaitement de ma fille. Cela traine donc depuis plusieurs années. J’ai une boule qui part, qui vient et qui repart. Un truc que j’ignore volontairement, comme tout ce qui touche à ma santé en général. Quand elle est là, je flippe et je ne pense qu’à ÇA, quand elle disparait, je souffle …

Dans ma famille, côté cancer, nous ne sommes pas gâtés. Alors, il fallait ABSOLUMENT que je prenne le taureau par les cornes et que je prenne rendez-vous pour un contrôle. Cela tombe bien, j’ai une ordonnance sous le coude, depuis bien trop longtemps.

Mission: trouver un centre et obtenir un rendez-vous…

J’ai checké tous les radiologues équipés à proximité de chez moi. Et il m’a fallu me rendre à l’évidence, faire une mammographie, relève de Kho Lanta, quand tu habites la campagne. C’est un défi à relever, un véritable épreuve d’immunité à passer. La zone blanche médicale, perdue sur une île déserte !

Je me tourne donc, vers le département d’à côté.

Et Ô miracle, je débusque LE CENTRE de radiologie qui pratique des mammographies dans le privé, sans attendre la Saint Glinglin .

J’appelle :

— Allo, madame, c’est pour une mammo ».

— Pour vous inscrire, c’est sur Doctolib. Moi je ne vous donne pas de rendez-vous.

Ok, je réponds juste un :

— Merci m’dame !

Je me retrouvais à devoir simplement, ouvrir mon application, et comme si j’avais une commande UBER EAT à la maison. Bon en vrai, si je n’ai pas de radiologue, je n’ai pas non plus de livraison de repas à la maison.

Cela m’a pris genre trois minutes …

Le rendez-vous est pris, trois mois et demi plus tard…

En salle d’attente le jour J, j’apprends par mémé Thérèse avec son gilet à carreaux tout juste infiltrée de l’épaule, que c’était un miracle d’avoir eu un délai si court.

Youpi, je peux donc être fière de moi, j’arrive sur les poteaux…

La veille, branle-bas de combat, il faut que j’aille chez mon médecin car, mon ordonnance est périmée. Franchement, je ne comprends pas pourquoi, on ne peut pas les garder advitam aeternam ce genre de chose …

Je vais donc chez le médecin, qui ne m’a pas vu depuis des lustres. Il me gronde comme une enfant de six ans, car je ne vais jamais le voir, même malade. J’en profite pour lui parler de 2/3 petites choses . Certains, peuvent attester que je souffre d’un syndrome post traumatique depuis cinq ans , et d’une Nosocomephobie (je te laisse googleliser) et d’autres dans le faux, disent que j’ai une santé de fer. La vérité vraie, c’est que je procrastine vraiment tout ce qui est médical, la peur au ventre donc, certains ont raison. J’ai honte, mais je lutte …

Le day D

Ordonnance en main, des pas à peine assurés d’un mollusque sur la terre ferme, me voici à 14h pétantes en train de me battre avec la borne d’enregistrement . Oui, l’humain n’existe presque plus dans le médical. Moins deux, je vois passer des robots ou des androïdes. Autant dire, que oui, c’est à la pointe de la technologie. Je me dirige dans la salle d’attente B. Persuadée que Wall E, viendra me chercher.

Andiamo faire une mammo …

Une humaine m’appelle, me montre le chemin, et me demande de dégainer ma poitrine, libérée et délivrée de tout vêtement.Je m’exécute tel un oignon qu’on épluche, chemise, top, soutif. Puis, je m’installe devant la bête, où elle va poser un sein puis l’autre, sous une machine qui va les écraser. Rassure toi, ce n’est pas très agréable, mais ce n’est absolument pas douloureux. La machine va écraser un peu ton sein.

Un, deux, trois clichés plus tard, que j’immortalise comme je peux pour mes réseaux. Me voilà, à en refaire un quatrième du gauche (celui de la petite boule qui s’en va et qui revient). Tout va bien, jusqu’à ce que la dame humaine, me dise aussi froidement qu’un robot :

« vous allez passer à côté faire une échographie« …

Direction l’écho …

Me voici, seins nus et allongée, avec une autre dame radiologue de son état, humaine aussi, qui me badigeonne la poitrine, de gel gluant …

Pouahhhh !!!

Trois minutes plus tard, après avoir trifouillé d’un côté et de l’autre, j’ai droit à un :

— Prenez un papier, pour vous essuyer et rhabillez-vous.

Il me faudra bien dix grandes feuilles pour éponger le machin visqueux et gluant sur mes nibards, pendant qu’elle regarde les clichés et qu’elle m’informe finalement, que TOUT VA BIEN …

HALLELUIA !!!

Une mammo, tous les deux ans, sinon rien !!!

Evidemment, je suis sortie bien plus légère de l’examen . Ce rendez vous, servira de base pour toutes les mammographies que je ferai dans le futur. Tous les deux ans . Je lisais justement un article sur Carla Bruni Sarkozy, qui grâce à ses Mammographie annuelle, avait pu faire détecter tôt son cancer du sein. et donc être traitée et guérie.

https://www.huffingtonpost.fr/people/article/carla-bruni-sarkozy-revele-avoir-eu-un-cancer-du-sein-il-y-a-quelques-annees-et-alerte-faites-vos-mammographies_223980.html

Se faire dépister permet de sauver des vies .

L’examen est pris en charge à partir de 50 ans. D’ailleurs pour en savoir plus, c’est par là bas, que cela se passe :

https://www.e-cancer.fr/Comprendre-prevenir-depister/Se-faire-depister/Depistage-du-cancer-du-sein/Le-depistage-en-pratique

Avant cinquante ans, ce n’est pas gratuit !

Pour être totalement transparente , j’ai payé 87 e en cabinet de radiologie privé. C’est un sacré budget, mais j’aurai un remboursement de ma mutuelle, et mon coeur est plus léger.

Il est gratuit, après cinquante ans (bis repetita oui, je sais).

Et si, tu as moins de quarante cinq ans, et que tu es touchée par le Cancer du Sein, ou que tu veux t’informer, discuter, partager, n’hésite pas à suivre Rose et Jolie.

Une équipe de choc, de nanas engagées, une asso au top !

Et d’ailleurs, voici une vidéo pour réaliser un auto examen à faire soi-même …

J’en parlais moi aussi, dans cet article :

Tu peux aussi voir ma vidéo sur Tiktok, où je montre mes seins (ou pas) .

Et toi, c’est pour quand ta Mammographie?

♥♥♥

♥ Qui m’aime, me suive sur Instagram , sur ma Page Facebook et sur Tiktok

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour l'amélioration de votre expérience. En continuant votre navigation, vous acceptez leurs utilisations. Ok Consulter

Vie privée et Cookies!
%d blogueurs aiment cette page :