Le mardi, c’est chirurgie bariatrique : -50 KG

340

Depuis que j’ai commencé à parler de la chirurgie bariatrique, avant de rentrer dans le parcours, pendant, et même après, je n’avais pas vraiment d’objectif de perte de poids. Une idée, une fourchette donnée par mon chirurgie ou mon nutritionniste. Mais rien de concret !

Ce que je n’avais pas vu venir, c’est le long long, long palier après mes un an post-op, dont je vous parlais par là bas :

Se résigner doucement à ne plus perdre de poids.

Après 5 mois de palier, où je me désespérais, de ne plus perdre et même de recommencer à prendre du poids. La courbe de poids a recommencé à s’inverser, mais ni avec la magie, ni avec de la poudre de perlimpinpin . Je pensais réellement être en stabilisation et que j’allais rester en « obésité de grade 2 » toute ma vie ou presque.

Désespérée, j’ai pris rendez vous avec les professionnels qui m’accompagnent dans mon centre de l’obésité. Psychologue, nutritionniste, diététicienne et chirurgien.

J’ai parlé de mes inquiétudes et de ma peur que tout s’arrête d’un coup sans que j’arrive au moins au surpoids.

Pour le chirurgien, la perte en elle-même était déjà inespérée . Après tout j’ai eu quatre grossesses, je suis quadra, sans utérus, et diabétique . En bref c’est le combo parfait anti perte de poids. Pour lui, je vais doucement perdre une quinzaine de kilos dans l’année qui vient.

Le nutritionniste a pris la chose très au sérieux. Il m’a changé mon traitement après avoir vu mes analyses et écouté mes doléances. Et m’a surtout encouragé , sans me lâcher dans la nature avec mes inquiétudes.

La psy m’a écouté. M’aide à travailler sur les blocages . Et me permet d’avancer dans mes traumas aussi.

Et enfin, comme par magie (ou presque), entre le 16 octobre et le 14 novembre (ce jour), j’ai (re)perdu, un peu plus de 5 kg.

Et puis, la quille : -50 KG

En perdant ces 5 kilos, j’ai atteint les cinquante kilos de perdus.

Je n’en reviens pas !!!

Et comme une photo vaut mieux qu’un long discours, voici ce que représente 50 KG en packs d’eau. Et surtout, voici, ce que représente ma perte de poids réelle.

Même, si j’avais de l’espoir, je ne m’attendais pas à perdre encore du poids et surtout autant de poids. Visuellement, c’est assez parlant de comparer avec ces packs d’eau.

Je trouve que l’on sous-estime, la masse, que l’on portait au quotidien sur nous . Et celle, dont on est enfin délestée.

Imaginez-vous, porter ce poids en plus du votre. Moi, je ne pourrais plus …

Ne jamais attendre avant d’agir !

En conclusion, j’ai eu le bon réflexe de contacter l’équipe qui me suit. Si vous doutez, je vous le conseille.

J’ai écouté.

J’ai suivi leurs conseils.

Et j’ai recommencé à perdre.

Honnêtement, je n’espérais pas perdre autant, il y a deux ans , quand j’ai appelé pour la première fois le Centre. Et surtout, je ne pensais pas trouver une équipe aussi bienveillante et professionnelle , une équipe, qui ne me lâche pas après l’opération.

J’espère maintenant, perdre sans stress, sans long, long , long palier, les dix derniers kilos qui me restent .

Mais je sais maintenant, que tout est possible …

Comme je le dis souvent, prendre la décision de faire mon by-pass, a été la meilleure décision de ma vie !

♥♥♥

Retrouvez mes articles de chirurgie bariatrique par ici.

♥ Qui m’aime, me suive sur Instagram , sur ma Page Facebook et sur Tiktok

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour l'amélioration de votre expérience. En continuant votre navigation, vous acceptez leurs utilisations. Ok Consulter

Vie privée et Cookies!
%d blogueurs aiment cette page :