Un week end à ne rien faire, ou presque…

618

Avez-vous, déjà remarqué, combien les longs week end passent vite, surtout si on ne fait « rien »?
En vrai, « rien » est un vague mot…
Car, entre le quotidien qui continue, les choses que l’on fait, parce que le conjoint est là, ou
encore, les idées farfelues comme réorganiser le salon,  ou encore, préparer une fête commerciale importée d’un autre pays…
On ne fait pas rien. On fait beaucoup !

Le week end a commencé ainsi, nous avons passé Halloween en famille, déguisés et maquillés.
J’ai distribué des bonbons, à un troupeau de mômes, accompagnés de leurs parents, sous la pluie.
Nous devions y participer, mais l’idée même de sortir mes trois marmots dans le froid et sous la pluie, à la tombée de la nuit, « non merci ».
En vrai, j’ai du mal avec le concept même de faire la quête de bonbecs. Tu vois, genre s’approprier une fête qui n’est pas à soi et gratter contraint et forcé…
Bref, j’ai donné des bonbons aux mômes, personne n’en a donné aux miens.  Et je me vengerai l’an prochain… (j’envisage les bonbons de Harry Potter, crotte de nez ou poubelle)
J’ai dû répondre aux « ça va »qui en disaient long, puisque nous sommes passés dans le journal Sud Ouest en première page.
Et que ledit journal est resté longtemps affiché dans le bar tabac
du village d’à côté .

J’ai fait tout au long de la journée des activités avec eux. J’ai aussi maquillé et déguisé mes démons, fait la sorcière, mis de la musique, mangé des bonbons (oups, chut, réserve perso).  L’an prochain, nous iront toquer  ou pas, à la porte des morfales qui ont pillé mon chaudron de bonbons. D’ailleurs, j’envisage de le faire pour la Saint Valentin, genre, « chocolat ou t’es mort »...
Enfin bref, je me note ça dans un coin, de mon nouveau Bujo. Et oui, je rechute, mais chut, j’en reparle bientôt…

Mais faut quand même que je dise, que j’ai découvert, la marque TAO- Tape à l’Oeil …
C’est le mal pour enfants ce magasin. Enfin surtout pour les parents.
Mon fils allant aux fraises avec ses jeans, je voulais naïvement, lui en acheter.
Et bref, 90 euros après, j’allais cramer ma CB une nouvelle fois chez IKEA.

J’ai  donc fait,  une excursion chez le Suédois, car en me levant, j’ai eu
l’idée lumineuse, de vouloir rajouter des étagères, pour mes plateaux
Montessori, avec les enfants, dans notre coin IEF.
Non mais
la quiche qu’il faut être, pour ne pas tester avant… ou même savoir où
on va mettre certains meubles, genre les canapés.
Alors, jeu de Tétris,
en grandeur nature, et nous voilà, à devoir revenir, sur la disposition
d’avant. Car soit, je devais lever la télévision (pour ce qu’elle me
sert), soit virer mon joli fauteuil jaune. Donc nous revoilà, au point
de départ, avec deux étagères sur les bras.
Une a atterri chez
Apolline, et l’autre dans notre chambre, pour les milliers de paperasse à
classer, dans des porte documents  du suédois aussi), et finalement, je ne
suis pas mécontente, car j’ai pu dégager
un coin pour y glisser mon matériel de dessin. Parfois, il en faut peu pour être heureux.

Samedi courses. J’ai décidé de tester un livre que j’ai téléchargé sur ma Kindle : Menus Zéro Déchet, recette et conseils anti-gaspi au fil des saisons de Amélie Roman.
C’est un livre, bien sympathique, et qui prône des courses de proximité . Cela tombe bien, le sujet qui m’intéresse. Et ce que j’ai adoré dans le livre, c’est qu’en plus des menus et des recettes, il y a aussi et surtout la liste des courses, par magasin  (primeur, vrac, boucher etc…) bref, j’ai pris mon bon vieux stylo Bic absolument pas zéro déchet, mais qui marche du feu de Dieu. Et j’ai fait ma liste. Et c’est cher et tendre qui s’y est collé  la respectant presque à 100%, bah quoi, IKEA avec les enfants m’a guéri de courses pour un moment. Donc,  j’en reparle la semaine prochaine après justement, une semaine, complète des menus.

Dimanche, cocooning (tu parles), qui avait si bien commencé, avec  mon heure de lecture, en solo, tranquillou et qui s’est terminé avec un objectif ultime : ranger la chambre des garçons.
Bon beh, c’est fou ce qu’ils ont en jouets. Oh my God, mais combien ont-ils de jeux de société.
Puis faut être maso comme moi, pour ranger, en vérifiant avant que tous les jeux aient leurs pièces… surtout les puzzles. Et au finish , j’ai trié les fringues en plus.

Non mais franchement, du repos, j’ai besoin de repos…

Voilà, un week end à « rien faire » bien rempli. Nous devions bouger,  et changer d’horizon, mais l’homme travaillait vendredi matin au dernier moment, et personnes pour garder nos animaux.

Alors, ce sera pour une prochaine fois.
Ah non, c’est vrai va falloir préparer Noël …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour l'amélioration de votre expérience. En continuant votre navigation, vous acceptez leurs utilisations. Ok Consulter

Vie privée et Cookies!
%d blogueurs aiment cette page :