Le mardi, c’est chirurgie bariatrique : La troisième, c’est la bonne !

294

Et voilà, je suis à une semaine de mon opération (encore) . Celle où, il n’y a plus de doutes, ni d’angoisses, mais une bonne dose de stress appelé « annulation hypothétique ». Je fais comme « si », j’occulte, et franchement, mon cerveau n’y voit que du feu (dans mes rêves), et cela me va plutôt pas mal . C’est fou quand même, je touche du doigt l’opération et la suite. Je peux presque m’imaginer « après ». Je peux presque me voir avec ,10, 20, 30 ou plus , kilos en moins. Je n’ai toujours pas d’objectif spécifique, juste un idéal à atteindre : celui de rentrer dans un de mes vieux pantalons.

Cher et tendre est aussi impatient que moi, que ce soit derrière nous. Il a posé des vacances à partir de lundi prochain. On a une solution de garde pour les enfants, et moi je suis à « checker ma liste ».

Les derniers préparatifs (encore) .

J’ai validé ma chambre solo. Parce que j’ai tout un tas de souvenirs de ma dernière hospitalisation en chambre double qui me bloquent.Je dors peu la nuit, je regarde des séries/drama coréens, et/ou je lis. Clairement, les personnes qui demandent le noir absolu pour dormir me plongent dans l’angoisse. Cela fait quasi quatre ans que mon cycle de sommeil n’est pas complet. Alors, j’ai des habitudes de vieilles. Et je n’ose pas parler de la « pets party » en post op d’une coelio. C’est d’un glamour absolu (j’en ai déjà eu deux). Je suis une princesse à paillettes, coincée du cul qui pète rarement. Une tiers personne dans la même chambre ce serait l’explosion assurée, parce que je n’y arriverai pas …

J’ai (re) préparé la paperasse de l’hospitalisation, et même la vilaine qu’on veut pas faire, celle des dernières directives, et la petite lettre qui va bien. Celle des « au revoir » au cas où. Celle que l’on veut pas faire, mais qui croyez mon expérience est essentielle, toujours au cas où. Dire aux gens qu’on les aime, c’est leur donner la force d’accepter l’inacceptable. Sur ce coup là, j’ai versé ma petite larme en écrivant quasi un roman.

J’ai acheté mes pyjamas et chemises de nuit. Pour le séjour, j’en prends deux . Ce sera un sac plutôt minimaliste, d’ailleurs j’ai sorti mon vieux sac à dos . Je ne compte pas m’éterniser à la clinique. Je les ai trouvé chez Kiabi, avec des culottes « mamie gros cul » comme je les appelle. Celles qui ne me cisaillent pas l’inter fessier, et où je ne ressemble pas à un rôti ficelé. Je suis comme Karine,alias Kapso sur Instagram qui prend des tenues spéciales hospitalisation. J’ai toujours fait ça. C’est mon truc pour me sentir bien…

J’ai aussi acheté un cordon long pour le chargeur de mon téléphone chez Action. Ainsi qu’une petite gourde plus légère que la mienne. De toute façon, je vais boire peu au début.

Mais j’ai surtout pris ces deux petites choses chez Amazon pour avant, pendant et après…

Ce que petit vaporisateur magique . J’hésitais à prendre une bouteille d’eau « pchitt-pchitt » en grande surface. Puis pourquoi , ne pas prendre un truc qui me fera tout l’été ?! C’est surtout pour le « après » l’opération, quand on ne peut pas boire, mais qu’on se jetterait sur les chutes du Niagara .

J’ai aussi acheté une balance connectée avec tout plein de choses pour calculer le gras et surtout qui coûte pas un rein. Les miens sont déjà fatigués. Tu me diras, elle a déjà une balance. Oui c’est vrai , mais … non en vrai, je n’ai pas d’excuses, c’était ça ou la balance qui parle. Et là, c’était « no way ». Le petit plus, c’est qu’elle est compatible avec Apple. Puis j’en avais besoin, car ma balance, n’est pas fiable, elle change de résultat. Du coup, je monte 3 fois, et je fais une moyenne. C’est ma version à moi de la règle de 3. Si ça se trouve j’ai quelques grammes de moins et un quintal de plus et je ne le sais pas …

Le régime PRÉ-OP (de la mort qui tue)

En février j’ai commencé le régime 8 jours avant. Cherchez pas pourquoi, 8, c’était le chiffre dans ma tête. Il y a 15 jours j’ai fait le tri dans mon dossier « médical ». Et j’ai vu 5 jours dans l’ordonnance du chirurgien. Je me suis sentie vraiment quiche d’avoir fait 7 jours pour rien (merci covid) . Le régime pré-op fera l’objet d’un article complet d’ailleurs. Et comme en février dernier, tu peux suivre sur mes réseaux cette douce période de disette maigre : soupe yaourt 0% . J’ai donc fait un drive contenant tout ce que le rayon 0% possède en gamme. L’expérience du mois de février, c’est que le Skyr, c’est bon et ça cale bien.

La 3ème, c’est la bonne !

Je ne suis pas certaine de changer foncièrement, mais, J’ai hâte de rencontre la femme derrière le miroir. Celle qui souffrira moins. J’ai mal aux jambes et au dos, je suis essoufflée dès que je marche jusqu’au bout du jardin. Je n’arrive pas à me regarder dans le miroir, à me trouver du positif . Et ma vieille balance, ne me montre que des hausses de poids, ce qui fait inexorablement baisser l’estime que j’ai de moi.

Comme je le disais dans mon précèdent article, avec ce parcours, j’apprends la résilience. J’accepte de ne pas pouvoir « tout » gérer. Mais, j’ai quand même un Kharma foireux, et je vais être honnête, je tente de penser à tout ce qui pourrait mal tourner, ou tout ce qui pourrait arriver. D’anticiper au maximum, comme la prise de vitamines et de compléments alimentaires depuis quelques semaines etc.

Je me prépare, comme si j’allais faire un marathon ou une compétition. Je suis curieusement sereine pour l’après, et inquiète que ce soit reporté à nouveau. Mais j’ose y croire et me projeter…

En février, j’écrivais :

Je reste humble, forte, et motivée quoiqu’il arrive, même si cette dernière semaine, me semble longue et difficile.

Alors, dans 7 jours si tout va bien …

Vous pouvez retrouver mes articles sur la chirurgie bariatrique par ici

♥♥♥

♥ Qui m’aime, me suive sur Instagram ou sur ma Page Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour l'amélioration de votre expérience. En continuant votre navigation, vous acceptez leurs utilisations. Ok Consulter

Vie privée et Cookies!
%d blogueurs aiment cette page :