Ce corps qui n’est plus le mien, et qui m’obsède..

359

Je n’ai jamais été mince. Mais je n’ai jamais été difforme. 
Je n’ai jamais détesté une partie de moi avant. Ni même pleuré devant la glace.  
Il n’a jamais été ferme, et ma cellulite n’était pas mon ennemie. 
Mon fessard était large, mais mon ventre été plat.

Il n’a jamais été beau, mais il était à moi.

Aujourd’hui, je ne reconnais plus ce corps. 
Ce n’est plus le mien.

J’ai eu trois césariennes. Mais deux ne l’ont pas marqué.
 Pour la dernière, quelque chose s’est mal passé. J’ai été ouverte, ma peau a été tiré au maximum. Je la sens encore posé sur ma poitrine, avant de voir ma fille émerger au dessus du champs opératoire. Je la sens encore douloureuse et distendue … 

J’ai eu trois césariennes. Mais par deux fois seulement, j’ai retrouvé mon corps d’avant. 
Depuis la troisième fois, je ne reconnais plus ce corps.

Ce corps n’est plus le mien. Un bourrelet disgracieux cohabite avec ma cicatrice. Et plus précisément SUR ma cicatrice. Il n’est pas mon ami. Je ne suis pas son amie. 
Et pour tout avouer, je le hais.

Je suis perdue. Il m’obsède. Me brûle au sens propre et figuré. Il est douloureux et insolent, car terriblement visible, tout en étant caché sous mes vêtements larges et difformes.

Il m’empêche de me féliciter d’avoir perdu quasi l’intégralité de mon poids de grossesse. Il m’oblige à haïr,  ces deux chirurgiens penchés sur moi, lors de la dernière césarienne et que je sais responsables de ça. Il m’oblige à détester ce moment magique.

« On m’a  dit: « c’est normal avec trois césariennes ». D’autres, m’ont dit  »attention, il va rester », et m’ont fait sombrer dans l’abîme de la détestation de mon corps. Et quelques uns m’ont parlé de me faire opérer, car  » j’y ai droit avec trois césariennes. » 
Foutu corps qui  a changé, foutu bourrelet qui a pris possession de mon esprit …

Il y a  une constante, c’est que j’ai l’impression que ce corps n’est pas à moi. Qu’il n’est plus tout à fait le mien. Je le regarde. Je l’observe. Je le juge très sévèrement. Mais je ne l’apprivoise pas.

Comment s’habiller? Comment le cacher? Comment se l’approprier? Comment l’accepter? Autant de réponses que je n’ai pas.

Ce corps . Ce bourrelet disgracieux, est terriblement douloureux encore. 

 Il est là, on ne voit que ça.

Je ne vois que ça.

Il pend, il penche, il provoque une avalanche de colère et d’incompréhension.

Pourquoi alors que cette césarienne a été compliqué, la suite l’est encore? 
Pourquoi, j’ai si mal encore à quasi six semaines passées? 
Pourquoi, ce bout de chair moche, dur et mou à la fois, m’angoisse?

Ce corps qui n’est plus le mien, et qui m’obsède, fait de moi une narcisse prête à demander au miroir « qui est la plus moche », qui est la plus « molle », qui a le plus vil bourrelet ? Qui va rester comme ça?

Je prie pour que ce corps redevienne un peu, de ce qu’il était . 
Que mon esprit n’y songe plus. Qu’il ne focalise plus, sur ce petit poids sur la cicatrice de mes césariennes, ni qu’il ne me gène en marchant, ni sur la brûlure en le touchant. 

Mon corps d’avant me manque. 
Mon corps de maman est mutilé. 
Mon corps de femme est mortifié. 
Mon corps n’est plus le mien, et il m’obsède…

Crédit photo

4 commentaires
  1. Asthenia dit

    Courage ma belle ! Je n'ai accouché qu'une seule fois par voie basse et moi ce qui a détruit mon joli ventre plat ce sont les vergetures. J'ai appris à les accepter depuis, j'espère que tu pourras en faire autant avec le temps ou bien te faire opérer si c'est la solution que tu choisis. Quoi qu'il en soit, je te souhaite d'être en paix avec ton corps. Bonne journée (:

  2. boogilily dit

    courage <3 article très touchant je trouve
    belle journée

  3. justine lecomte dit

    même si je ne suis pas maman je trouve ce texte très touchant et oui on dit que cela n'est pas important face au bonheur d'être mère, certes mais il ne faut pas oublié que nous restons femme et que l'on peut et on a le droit d'en souffrir courage à vous

  4. Julie-Anne Ragot Hantraye dit

    Coucou,
    Courage ! Je n'ai qu'une seule césarienne mais j'ai vu qu'il y avait des ceintures Post accouchement qui permettent de maintenir la peau.
    Peut être que cela te permettrait d'au moins maintenir ce fameux problème. Bon courage en tout cas

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour l'amélioration de votre expérience. En continuant votre navigation, vous acceptez leurs utilisations. Ok Consulter

Vie privée et Cookies!
%d blogueurs aiment cette page :