Mon 5 ème mois de grossesse, placé sous le signe du STRESS.

459

Et voilà, je suis enfin dans la dernière ligne droite. Ou plutôt déjà au début de mon sixième mois.
Déjà six mois …

Ce 5ème mois, a été stressant, voir  terriblement angoissant. Il a nécessité que je me recentre sur l’essentiel, et que je prenne soin de moi et des miens.

Mais on a découvert sa jolie bouille avec les trois échographies que j’ai passé.
Et c’est ce qu’il restera de positif .

Trois sinon rien !

Et j’avoue que les deux dernières ont été faites dans l’urgence.
Une petite anomalie cardiaque découverte, lors de la seconde échographie « officielle ».
Et branlebas de combat, direction l’hopital, et rendez vous avec une super cardio pédiatre. .

Rendez vous en urgence, visite chez le cardio pédiatre, et  re-échographie de  référence.

Pendant ce moment difficile, on a vu avec Cher et tendre, notre « trouillomètre » monter à vitesse
grand V. Chacun de nous réagissant à notre façon.
Et heureusement, dans ce moment là, il était en vacances, car sinon, je ne sais pas comment j’aurai pu réagir ou même tenir en gérant les enfants, le quotidien et le stress de cette découverte. J’avoue aussi que sur Facebook, j’ai eu une aide précieuse, et un soutien immense. Je n’ai pas assez de remerciements. Et je suis consciente de ma chance, de notre chance.

 La cardio pédiatre a été rassurante. Nous sommes en terrain connu, avec la petite malformation de Adam que l’on met sur le compte de mon diabète, mais qui est surement génétique, car mon Papi
en souffrait aussi. Donc, la pression est descendue et le stress aussi.
A suivre …

La seconde échographie de référence, a montré que tout allait bien. Et nous avons découvert « enfin », sa jolie frimousse.Les autres échographies étaient de piètre  qualité. Là, j’ai son visage, son petit nez retroussé, et même un sourire…

30 centimètre, et 680g de pur bonheur à ce moment là.

Des orteils aux phalanges, de la longueur des tibias à la longueur de son petit nez, tout à été observé.
Et au final, loin d’être dans les courbes hautes à « cause » de mon diabète, bébé, suit son évolution « normale » et reste dans les courbes moyennes. L’expérience des trois précédents « macrosomes » montre qu’ils commencent à  sortir des courbes à la fin du sixième mois, donc là aussi à suivre.

Jusqu’au quatrième mois, je ne le sentais pas, ou quasi pas. Ce bébé se faisait discret. C’est bien fini. Mon ventre sert de trampoline, et du haut en bas, de bas en haut, des petits coups , aux grands coups rythment mes journées (et mes nuits). Je remarque, quand même de longues phases sans mouvements, surtout le matin, et la première partie de soirée. Au départ, je m’inquiétais, la peur d’être en hypo, en hyper… Bref, que mon diabète l’impacte d’une façon ou d’une autre . Adam était impacté par mes hypoglycémies, qui le faisaient dormir.

Côté maman :

J’ai perdu 2 kilos, sur les 20 pris entre le 23 décembre, et le mois d’avril.Repris rapidement bien sur ! Merci changement d’insuline et augmentation des besoins. Mes glycémies sont toujours instables, mais il y a du mieux. Alors croisons pour que cela reste ainsi, ou que cela s’améliore.Enfin de toute façon, j’ai arrêté de m’en faire de ce côté là, car à force de me tester je n’avais plus de doigts.
A force de stresser, cela devenait angoissant et culpabilisant …

La fatigue a pris le relais à l’énergie débordante . En alternance avec l’activité physique intense que procure le ménage, le jardinage et l’occupation de la marmaille .
J’ai des phases de siestes forcées par la fatigue.J’appelle cela des black out.
Je suis sur le canapé, je m’endors, mais j’entends tout. C’est juste mon corps qui dit STOP.
Je prends des vitamines , qui m’aident à me sentir plus en forme dans mes rêves.

Tout « roule » pour l’instant, et moi aussi…
Mon ventre a pris une place importante. Et impossible de ne pas voir que je suis enceinte.
Même si j’ai eu droit à entendre une réflexion guère sympathique lors de courses, où une nana a dit à son conjoint, qu’elle avait tout vu à Bordeaux, en me pointant du menton et rajoutant: 
 » voilà, un gros rôti à rayures ».
Je portais donc ma robe marinière et mon ventre tend le tissus je n’y peux rien . Je trouvais qu’elle m’allait bien justement. Sur le moment, j’ai été malheureuse. Plus touchée par la méchanceté que par les mots. Mais après tout, je suis comme je suis et je n’y peux rien. Je n’ai pas demandé à reprendre mes 20 kilos sur les 26, difficilement perdus en une année.  Et j’assume le fait que je sois un vrai ballon de baudruche.

 Ronde, ou pas, je suis enceinte ! 

Et maintenant que je suis à mon premier palier,celui des 24 sa passé (24, 27, 32, 34 SA), je peux enfin me projeter, choisir un prénom, préparer son petit coin, et commencer à tricoter…
Enfin, quand nous serons d’accord avec Cher et tendre. Et en vrai, tricoter avec trois enfants, c’est comme passer l’aspirateur derrière un enfant qui mange une biscotte, tu commences, mais tu ne sais pas où et quand ce sera terminé.

Merci 6ème mois, que j’espère plus serein, de me donner un peu plus de force, un peu plus de motivation, un peu moins de nausées, de dégouts ou alors de peurs de ne pas être à la hauteur.
 Merci surtout de remplir mon visage de cernes, de boutons, et ma peau d’une pilosité énervante que je n’arrive pas à maitriser.
 Bon, le gros plus, ce sont quand même, les cheveux. Ils sont beaux, ils brillent, ils sont doux, ils sentent bons (merci les soins) . Mais je sais que 3 mois après la césarienne, je les perdrais, ils deviendront filasses, molasses, et ternes. Et que je serais dégoûtée …

 Grossesse à continuer de  suivre…

1 commentaire
  1. Justine Blogdunepartageuse dit

    Superbe article, je te souhaite que tout aille bien et que tu te sentes le mieux possible pour la suite de cette grossesse et l'accouchement ! Concernant la réflexion de cette personne, est-ce qu'elle l'a dit de façon à ce que tu entendes ? Punaise je me suis tellement énervée en lisant ça ! Encore une personne malheureuse dans sa vie au point d'avoir besoin de rabaisser les autres. Une femme enceinte est ce qu'il y a de plus beau au monde, et j'ai bien vu tes photos sur instagram, tu es resplendissante, elle c'est pas un rôtie c'est une vrai dinde 😀 Gros bisous <3

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour l'amélioration de votre expérience. En continuant votre navigation, vous acceptez leurs utilisations. Ok Consulter

Vie privée et Cookies!
%d blogueurs aiment cette page :