Ouvrir la boite de Pandore tous les soirs …

463

Quand le soleil se couche, que la nuit arrive, que le silence s’installe, ma boite de douleurs s’ouvre.
Un peu comme la boite de Pandore, elle  déverse tous les  maux de l’humanité/ médicaux sur moi.
Je souffre physiquement et cela va  crescendo, sans qu’aucun médicament ne fasse effet.

La boite s’ouvre comme si  tous les maux  accumulés depuis quinze jours, venaient m’envahir et m’emporter vers un désert sans repos.

Il y a la peur, l’angoisse, le stress, la douleur d’avoir perdu mon fils, la douleur physique, les « si », et les « peut-être »qui sont les pires…

Mais, même en regardant au fond de la boite, je n’y vois pas d’espérance. Un peu comme si, l’espoir
avait quitté mon être et que je ne faisais que « survivre ».

Toutes l’équipe qui m’a charcuté, a ouvert la boite de Pandore, par curiosité .
Comme si appliquer un Protocole, alors que c’était interdit,  leur a permis de déverser sur moi tous
les maux médicaux dont je souffre et toutes les catastrophes quotidienne, qui font de mes journée aussi un enfer …
Comme si, ne pas m’écouter, ne pas m’entendre, avait  ainsi provoqué un tsunami. 
Véritable vague de malheurs et de douleurs que je suis incapable de les supporter…

Cette nuit, j’ai hurlé à mon mari, que j’aurai préféré y rester, plutôt que de vivre comme cela.
Quelle horreur…
Quand le petit matin arrive, je m’en veux. Quand mes anti douleurs font effet, je redeviens presque moi, et je ferme la boite à douleur. L’aurore a un effet apaisant, et curieusement, je regarde monter le soleil de mon lit, sans être touché par sa grâce, ou encore ses rayons . Pour moi, il a cessé de briller, le jour où le coeur d’Augustin s’est arrêté.
Et la nuit si apaisante autrefois, est devenue ma pire ennemie.

Je sais qu’un jour la boite se refermera. Pour l’instant, elle s’ouvre toutes les nuits.
Je déverse mes maux, et mes larmes, sans pouvoir les arrêter… 

Pour en savoir plus sur le mythe de la boite de Pandore

mythe qu’est née l’expression « boîte de Pandore »,
qui symbolise la cause d’une catastrophe.
source: http://www.linternaute.fr/expression/langue-francaise/80/la-boite-de-pandore/

5 commentaires
  1. Elisa dit

    Je ne peux me mettre à ta place car mes souffrances sont différentes des tiennes mais je te dirais juste une chose: continue à écrire,pour que cette merde ne reste pas enkystée en toi. Encore beaucoup de courage…

  2. Aurel dit

    Je vous lis depuis peu et cet événement dévastateur me touche profondément. Je pense comme Elisa continué à écrire a sortir tout ces mots/maux qui sont dans cette boîte qui s'ouvre chaque nuit ou chaque moment noir. Votre corps à été mutilé et votre esprit aussi et tant que votre esprit ne sera pas un peu plus calme votre corps ne guerira pas correctement. Je vous envoi toute les meilleurs ondes que je peux et tout mon "courage"(ce n'est pas le mot que je veut donner mais je ne trouve pas le mot adéquat a cette situation…) en tout cas je vous soutiens fortement dans cette épreuve.

  3. les broutilles de nanou dit

    le temps ferra son œuvre et cette boite sera moins grosse elle restera certe mais elle va diminuer avec le temps. Quand l'esprit ira mieux le corps suivra mais il va te falloir un long parcours pour que ca se fasse. Dans ce cas là les hommes et les femmes réagissent différement. La femme car elle est meurtri physiquement au plus profond de sa chair car il y avait ce lien unique avec ton petit Augustin que ton mari n'avait pas ce qui est normal tu l'a eu en toi durant 9 mois. mais la souffrance morale se partage. je ne peux que te souhaiter de retrouver une sérénité qui t'apaiseras assez vite

  4. Elodie Varrin dit

    Ouvre cette boîte Céline, ouvre la grand, aussi grand que ton coeur te le permet et verse-y toute ta peine, tes peurs, tes angoisses, ta douleur physique et morale. Moi c'était le matin que je ne supportais plus de voir se lever. Encore une journée à affronter. J'ai même souhaité mourir dans mon sommeil. Mourir plutôt que de vivre avec la mort, l'absence de mon bébé.
    Ouvre ta boîte très grand, verse-y tous tes mots et tes maux, et un jour tu pourras l'ouvrir sans que ça te brise autant, un jour ce que tu vas y verser sera plus doux et tu verras y poindre ce petit papillon blanc que l'on appelle l'espoir. Je t'envoie force et courage.

  5. catawoman dit

    il vaut mieux ouvrir cette boite et laisser sortir ta douleur, ton chagrin, tes larmes que de la garder fermer et faire semblant. Il vaut mieux en parler à ton mari car il ne le vit pas forcement de la meme manière que toi. Je pleurs et je souffre encore plus de 3 ans après, par moment, ce n'est plus tous les jours ni meme toutes les semaines mais ça remonte … et c'est normal. Un deuil ça prend du temps et je ne suis pas sure qu'on en guerrisse un jour.
    Bon courrage à toi ! et prends soin de toi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour l'amélioration de votre expérience. En continuant votre navigation, vous acceptez leurs utilisations. Ok Consulter

Vie privée et Cookies!
%d blogueurs aiment cette page :