Notre « NO-RENTRÉE » en vacances

636

Et voilà, septembre est là !

La rentrée aussi, personne ne peut y échapper, c’est comme ça !

Et comme l’an dernier, ou l’année d’avant, nous faisons notre « NO-RENTRÉE » !!!

Cela veut simplement dire que les enfants sont instruits en famille.

Pas d’inscription à l’école du village ou ailleurs. Pas de cartable à préparer, pas de nouveaux vêtements pour le D-DAY achetés. Et surtout, pas de stress, pas d’angoisse, pas de « je veux pas y aller »…

Crois-moi je mesure ma chance !

Je mesure ma chance d’avoir ignoré toutes les publicités sur la rentrée, tous les magazines, webzines et blogs qui expliquent comment faire une rentrée sereine sauf l’article de Milie que tu peux trouver ici .

J’ai évité, tous les rayons du supermarché depuis fin juin, remplis de fournitures. Et surtout le rush des derniers achats de dernières minutes. Enfin pas tout à fait, car nous avions besoin de matériel nous aussi, mais …

…Au lieu de cela, nous avons pris la poudre d’escampette, et nous voici pour quelques jours de vacances à la campagne. Et là, je sais combien tu peux me détester, de ne pas avoir eu à préparer les affaires pour le lendemain, courir pour que MORPION 1 et SCOUBIDOU 2 soient à l’heure et sans pleurs. A moins que ce soit toi qui verse ta petite larme…

Je m’octroie quelques jours avant de reprendre le train-train la semaine prochaine, avec le retour des activités sportives, de nos sorties pédagogique et de notre planning top secret de famille en IEF .

Notre « NO-RENTRÉE » figée le temps d’une photo

Comme à chaque RENTRÉE, nous avons immortalisé notre « NO-RENTRÉE » par une séance de photo, où mes Super Héros ont porté fièrement l’ardoise de l’année .

Je suis donc une maman de 3 enfants non scolarisés ou presque.

Presque car cette année encore j’ai choisi de prendre des CPC, (cours par correspondance, si tu préfères) pour les enfants et chacun leur niveau : Petite Section, CP et Ce1.

Moins de stress là aussi, c’est sans nul doute ma façon d’être « sereine ». Nos cours, dont je parle souvent sur mon blog d’instruction en famille, me permettent de me concentrer sur les activités « autres » comme le piano/musique pour Arthur, ou encore la partie ludique ou créative avec les plus jeunes.

« NO-RENTRÉE » ne veut pas dire , pas de RENTRÉE du tout !

Et oui, car nous n’avons pas cessé de travailler durant l’été. C’est un peu le revers de médaille de l’instruction en famille, on n’arrête pas d’apprendre… Mais rassure-toi, ils vont étudier stylos à la main, et sourire aux lèvres, même un jour de « NO-RENTRÉE ».

En vacances nous avons emmené avec nous nos devoirs, nos cahiers, et nous nous poserons pour y travailler dessus. Pour cela mes supers héros devront redescendre sur terre… Ou pas !

En attendant, tu peux aller voir ces deux anciens articles que j’ai retrouvé, et Mon Dieu qu’ils étaient petits …

Ou notre No-Rentrée de l’an dernier ici

Alors, ta rentrée à toi, c’était comment?

N’hésite pas à commenter ou à partager ton avis !

♥ Tu peux aussi me suivre sur Instagram et sur ma Page Facebook

5 commentaires
  1. […] Ce billet est également publié sur le blog Little Big Maman. […]

  2. Laurence dit

    Bonjour
    Je vous trouve osons le mot assez pathétiques
    Savez vous que les enfants doivent s ouvrir au monde etc c est votre devoir
    À quel moment les lacherez vous? Et votre vie de femme ? Ils ont besoin de relations sociales de confrontation s de partage avec les jeunes de leur âge de amitié. ..une rentrée
    L école ne se résume pas à des achats à du stress
    Bref ce n’est pas 1 chance mais un repli sur soit
    Cordialement laurence

    1. Céline de LittleBigMaman dit

      Bonjour Laurence , croyez vous sincèrement que nous soyons repliés sur nous mêmes ? Les enfants font du judo 2 fois par semaine et jusqu’en juin du basket à la rentrée la semaine prochaine du foot. Nous faisons des rencontres non sco, mais allons aussi dans des parcs . Ils ont des copains scolarisés. Mon fils aîné est dysphasique , et l’instruction en famille a été une chance pour lui . Il est passé de non verbal à verbal. Quand vais je les lâcher ? Je ne sais pas , ils sont libres d’apprendre, libres de ne pas être assis de force sur une chaise ou violenté comme c’est arrivé quand ils étaient scolarisés dans notre village en 2016/2017. J’avoue je rêve d une école qui accepterait la différence mais malheureusement ce n’est pas le cas. Les enfants sont heureux, je pense que c est essentiel et mon seul objectif , c’est qu’ils apprennent en confiance . Ils sont ouverts au monde .

    2. Céline de LittleBigMaman dit

      Et je vous remercie ma vie de femme se porte bien, j’ai un mari aimant et présent, et des activités en dehors de ma vie de « maman »

    3. Carine dit

      C’est vous qui êtes pathétique chère madame ! Vous parlez d’un sujet que vous ne connaissez pas: les enfants non-sco sont ouverts au monde, car ils sont dans la vraie vie et font beaucoup plus de rencontres que les enfants scolarisés qui eux sont assis sur une chaise 6h/jour avec les mêmes personnes (c’est çà l’ ouverture sur le monde?!). Nos enfants non-sco font au moins 2 à 3 fois par semaine des activités avec d’autres enfants non-sco : planétarium, voile, programmation, électronique, langue des signes, journée romaine, ateliers scientifiques etc etc . Ils ont plus de copains que mon neveu scolarisé et aussi plus de richesses et de diversité dans leurs apprentissages !!! Renseignez vous! Sortez de vos préjugés ! Il y a des tas de vidéos sur YouTube et de blogs sur l’instruction en famille! C’est un vrai choix de vie pour l’épanouissement et l’enrichissement des enfants!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour l'amélioration de votre expérience. En continuant votre navigation, vous acceptez leurs utilisations. Ok Consulter

Vie privée et Cookies!
%d blogueurs aiment cette page :