Le mardi, c’est chirurgie bariatrique: les derniers mois de mon parcours

751

Quand j’ai commencé mon parcours de chirurgie bariatrique, je ne savais pas, si je pouvais aller jusqu’au bout. Est-ce que je serais assez forte pour réaliser chaque étape, et tous les examens qui allaient avec. Je n’avais pas imaginé une seule seconde, que je puisse déjà être à la fin du chemin et attendre l’opération pour 2022.

Je l’ai fait , et j’ai sauté tous les obstacles !

Les derniers rendez-vous .

J’avais rendez-vous avec le chirurgien fin septembre. Le der des der. Je devrais déjà être opérée aujourd’hui. Mais cela ne s’est pas tout à fait passé comme prévu dans mon parcours. Fin Août, j’ai eu un refus du nutritionniste. Je n’avais l’hémoglobine glyquée/ hba1c requise.Mon diabète me jouait encore des tours. Cela pouvait créer des problèmes pré-op et post-op. Ce non, je l’ai pris comme une claque. J’en ai pleuré. J’avais la rage contre lui, contre moi et contre ce que je ne maîtrisais pas.

J’en parlais ici dans cet article, où je me mettais, 8 d’hémoglobine glyquée à atteindre.

Je me suis reprise en main. J’ai posé de nouveaux rendez-vous avec la diététicienne, la psychologue, le nutritionniste et surtout avec ma diabétologue .

En trois mois, j’ai redressé la barre. Cependant, j’ai aussi augmenté massivement mon insuline, et j’ai pris 5 kg. C’était une catastrophe pour moi. Mais la Diététicienne et le nutritionniste m’ont rassurée, accompagnée et (re)motivée. Après tout, j’avais déjà fait le plus difficile : la fibroscopie .

Mi novembre, J’avais besoin de revoir la psychologue. De lui parler de mes inquiétudes. Elle a été extraordinaire. Après son rendez vous , j’ai pu revoir le nutritionniste. J’ai fait ma prise de sang. J’ai reçu mon hba1c : 7,5 , J’ai réussi à normaliser mes glycémies. Il m’a donné le feu vert. Je crois que j’aurai pu l’embrasser et sauter de joie. Il restait encore la décision du chirurgien.

Un, deux, trois partez !

Fin novembre, j’avais mes derniers rendez-vous, et surtout, celui du Saint Graal avec le chirurgien. .

J’ai vu la diététicienne pour le régime post op. Elle m’a expliqué ce que j’allais devoir manger ce premier mois pos-op.e n’avais pas pensé, que diabète allait là aussi, devoir être encore plus surveillé. Au delà de ma pompe à insuline, elle devra expliquer au chirurgien, pourquoi je dois fractionner. Il est contre, pour lui, c’est 3 repas et aucune collation. Mais aussi, anticiper le passage de liquide à mixé, pour éviter d’être trop longtemps en période dite liquide, toujours pour mes glycémies. Ce rendez vous a été riche, et motivant.

Puis, j’ai été voir l’anesthésiste. Là aussi, avec ma réanimation en 2018, et mon dossier de septicémie post-op en 2009, j’avais des craintes. Je l’avais déjà vu en juillet, elle avait demandé des examens complémentaire pour le coeur. Elle a donné son feu vert. Et je suis montée pour mon dernier rendez-vous .

Le chirurgien est venu me chercher en salle d’attente. J’avais la pression. J’étais inquiète.

A la question « alors ce parcours », j’ai répondu « quelle belle croisière ». J’ai tellement travaillé sur moi, sur mon passé, et surtout sur celle que je souhaite devenir. J’ai changé. J’ai évolué. J’ai grandi !

Après avoir tout examiné, il m’a donné ma date dans les 3 mois. J’étais un peu déçue d’avoir un rendez vous si lointain, mais il y a pire.. Je suis heureuse, d’avoir une date : LA DATE !

Quel beau parcours !

Il n’y a pas 36 façon de vivre ce parcours. On peut y aller sans rien changer, sans se poser des questions, sans modifier son comportement et prendre le risque d’échouer avant, et surtout après. Parce que le changement fait peur, parce qu’il faut affronter ses propres démons …

Ou le vivre avec ses tripes, changer sa vision. Modifier son comportement, ses objectifs, sa vie avant pour après. Je me suis fait la promesse de ne pas échouer, de ne pas gâcher la chance que JE m’offre, de retrouver la santé et une vie quasi normale .

Ce parcours m’a aidé a dompter mes peurs, et mes glycémies, à prendre soin de moi et surtout à ME (re)trouver …

***

Rendez-vous mardi prochain pour un nouvel article : Le mardi, c’est chirurgie bariatrique. En attendant, tous mes articles se retrouvent par ici.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour l'amélioration de votre expérience. En continuant votre navigation, vous acceptez leurs utilisations. Ok Consulter

Vie privée et Cookies!
%d blogueurs aiment cette page :