Pourquoi chez moi, c’est « No Black Friday » demain

244

« BLACK FRIDAY »

On ne pas échapper à ces deux petits mots anglais : « BLACK FRIDAY ».

Ils sont partout, à la radio, à la télé, chez les commerçants, sur les sites en ligne, et même dans les petites boutiques de créateurs.

Tout devient consommation, surconsommation ou hyperconsommation.

Mais au delà de ces achats que l’on nous pousse à faire, des besoins que l’on nous créé , il y a une réalité simple et accessible : le BLACK FRIDAY c’est pour faire du fric , et uniquement pour ça.

Rassure-toi, ce n’est absolument pas une période de soldes à perte, ou encore des prix où le commerçant va largement baisser sa marge. Au contraire, s’il vend plus, il aura plus. Et t’inquiètes pas pour lui, il gagne quand même son pain …

Je n’aime pas

Ce qui me déplaît, c’est cette hyper stimulation, pour une hyper consommation, avec un vocabulaire bien recherché : promotions, bonnes affaires, économies, bons plans, … et tous les synonymes pour attirer l’oeil, l’esprit et le cerveau.

Ce que je n’aime pas, ce sont les moyens que les sociétés donnent pour bien accrocher le chaland : paiements en 4x, chèques différés, cb à 30 j etc. Tout pour acheter, et s’engouffrer dans la spirale de « dépenser plus et encore plus ».

Ce qui me hérisse le poil, c’est d’entendre des petites phrases comme « à ne pas louper », « prix exceptionnels » « ventes flash »… Et que les prix soient ceux de juillet dernier.

Je déteste être sollicitée par autant de publicité, ici, là partout et tout le temps ! Pas un seul moment de répit, sauf si on n’écoute ni radio, ni télé. Et là encore, t’es agressé dans les mails, ou même par textos …

Je déteste l’idée que cette dernière semaine de novembre deviennent la plus grande semaine mercantile et de surconsommation avant le rush de Noël. Parce que ce n’est pas qu’une journée, mais que toute la semaine devient « BLACK FRIDAY » .

Parce qu’avant le BLACK FRIDAY, il y a eu Halloween, et après il y a Noël et ainsi de suite toute l’année, pour acheter encore et encore et encore…

Je déteste l’idée d’être infantilisée pour acheter. Parce qu’on nous prend pour des bébés, à qui ont montrerait un joujou, en gagatisant. Parce que toute la chaîne de publicité est sollicitée, et le marketing est excessivement agressif , en plus d’être terriblement excessif.

Je me sens véritablement harcelée, pas toi?…

J’exècre vraiment d’être culpabilisée pour consommer, ce dont j’ai peut être besoin ou peut être pas finalement. Avec toutes les panoplies dont usent les marques pour attirer le besoin. Ils sont forts, très forts, vraiment fort !

J’entendais même dire que le « BLACK FRIDAY », c’était pour compenser les pertes de l’année, dues aux Gilets Jaunes. Celui de cette année bien sûr … (entendu chez JJ Bourdin sur RMC)

Le but de tout ce tapage?

Pour culpabiliser et pousser à consommer encore et encore, en pensant à « ces pauvres commerçants ».

Mais en vrai, ce n’est pas la librairie du coin ou le petit marchand de jouets, qui va faire les meilleures prix et faire son chiffre ce jour là. Mais les grandes sociétés, les grandes enseignes, celles qui embauchent peu, ou ne paient pas leurs impôts en France.

Et surtout, consommer, surconsommer c’est aussi et surtout surproduire et fabriquer en masse. C’est un autre débat, où le développement durable, le respect de la planète vient s’y greffer. J’y suis sensible à mon petit niveau, même si je consomme encore dans les grandes enseignes que je ne suis pas « zéro déchet » ou « décroissante ». Même si je commande encore chez tel ou tel mastodonte du web, car je ne trouve pas dans ma campagne au milieu des vignes, ce dont j’ai besoin (essentiellement des livres et la technologie). J’assume l’envers de la « connasse que je suis », mais je m’active à changer ma perspective et surtout à moins et mieux consommer. Rome ne s’est pas faite en un jour.

Et que faire contre le BLACK FRIDAY?

En vrai, rien ou presque. Ne pas consommer est un premier pas. Je pense le seul qui montre un progrès vers l’arrêt de l’opulente consommation .

Quelques irréductibles se battent, pour que stoppe le BLACK FRIDAY.

Et je trouve intéressant que l’amendement #stopBlackFriday ait été adopté. Porté par Delphine Batho. Au delà de la sphère politique, qui ne m’intéresse absolument pas. Je trouve qu’il faut être vraiment très fort.e pour se dresser contre les mammouths de la grande distribution et ces géants du web qui se frottent les mains ces jours de grandes ventes.

On peut tous agir. Chaque pas compte. Et chaque idée est à prendre en compte. La planète étouffe un peu plus chaque jour. Je pense à mes gosses, et à leurs enfants à eux.

L’an dernier, j’étais au salon du Zéro Déchet à Bordeaux. Je parlais de mes achats chez Emmaüs.

J’avais déjà fait un tournant vers une autre consommation. J’avais ouvert les yeux sur ce qu’il fallait faire ou « mieux faire ». Et j’avais transformé mon BLACK FRIDAY en GREEN FRIDAY. D’ailleurs si tu cherches plus d’informations sur ce mouvement, tu peux aller voir par là : https://www.greenfriday.fr/

Cette année, il n’y aura pas de BLACK FRIDAY chez moi, de « Noël avant l’heure » comme je l’entends à la radio dans un pub pour Monoprix. PAS d’achats compulsifs. Et j’avoue qu’avec 3 enfants, j’en fait déjà assez (et je travaille pour éviter). Mon budget ne me le permet pas, et ma raison me l’interdit !

Et toi BLACK FRIDAY, ou #stopBlackFriday ?

2 commentaires
  1. Maminechat dit

    Beaucoup de tapage pour pas grand chose. Personnellement, j’achète selon mes besoins (et je n’ai pas besoin de beaucoup). Une promotion chasse l’autre : après ce sera les promos de Noël puis les soldes puis la Saint Valentin etc etc. Tout ça me passe bien au dessus de la tête. Bonne journée

  2. Mimi, Loulou et nous dit

    Je déteste le harcèlement lié à ce black friday. Jusqu’au sms …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour l'amélioration de votre expérience. En continuant votre navigation, vous acceptez leurs utilisations. Ok Consulter

Vie privée et Cookies!
%d blogueurs aiment cette page :